•  
  •  
  • Virée à 5 sur des Road King toutes neuves
  • (Philippe, Jean-Marc, Dick, Patrick et Dominique)

Vendredi 1er juin et Samedi 2 juin.

Arrivée à L-A à l'heure et on retrouve Philippe et Jean-Marc qui nous mènent chez Glenn et à 18h30 au magasin ou tout est prêt. On signe les contrats et on prend les motos pour aller à l'hôtel sans oublier de passer à la concession HD pour regarder et acheter des babioles et un casque pour Dick. Arrivés au BW on se rafraîchi avant d'avaler un bon burger dans un bar voisin typique. Puis dodo et départ le samedi à 8h après petit déjeuner au même bar. On prend la 10 pour sortir de la ville et rejoindre la 15 qui va à Barlow. Ciel gris et 16°C avec beaucoup de trafic sur 5 à 8 pistes. Cà roule tout le temps. Après 40 miles tout d'un coup la ville s'aère et devient plus verte. En passant sur la 15 après 1h de route la température monte et le ciel bleu apparaît. On quitte la 15 à Barlow pour monter sur la 66. Emotions et photos puis stop lunch à Bagdad Café. On est enfin dans le désert et il fait 35°. On allège la tenue et on attaque la route. Super paysage, route vide on roule ou on veut. Trains super long 2km mini tornades de sable... Stop chez Roy's pour de l'eau puis à Needles pour l'essence. On monte ensuite à Oatman, village de chercheur d'or de 1920 où des films ont été tournés. Très typique et les ânes y sont libres. Ensuite route de montagne puis grande plaine avant d'arriver à Kingman Arizona. Ici on peut rouler sans casque mais limité à 35mph. Douche et bouffe dans snack chinois pas terrible. Puis dodo.













Sur la 66, que du bonheur !


Dimanche 3 juin

Départ à 7h du matin par la Route 66, grand ciel bleu et super température. Bandana sur la tête veste et casque attachés derrière car en Arizona le casque n'est pas obligatoire. Paysage superbe en alternance de plaines, de collines et de canyons. On fait le plein à Peach springs qui se trouve à env. 1500m d'altitude. On longe encore la 40 et d'un coup on passe de steppe à forêt. A Ash fork on monte sur la 40 pour prendre le lunch à Flagstaff altitude 2000m. Puis on prend la 180 pour le grand canyon. Foret de sapin partout. Ambiance trappeur. On sort de la forêt sur un plateau genre steppe avec une ferme plantée çà ou là. Stop à Valle pour faire le plein et Dick se trompe en mettant 4 gallons de diesel dans le réservoir! Coup de bol y a un atelier à côté et on perd 1h à siphonner et purger le réservoir. Puis Grand Canyon avec ses différents view points. Splendide. La descente sur Cameron est magnifique avec le little Colorado Canyon. On arrive finalement au trade post indien à la tombée de la nuit. Bouffe douche et extinction des feux.

Réserve des Navajos

Lundi 4 juin

On part tôt, 6h30 (tu parles de vacances! c'est pire qu'à l'armée!) sans déjeuner en se disant qu'on trouvera bien un bistrot sur la route. Tu parles. Que des baraques d'indiens isolé ou alors groupés pour former soi-disant un village. Le petit déjeuner s'est finalement résumé à un snack dans une station service car, sur la 89 qui va à Marble Canyon, il n'y a que des villages d'indiens sans bistrot pour les gens de passage. Direction nord vers marble canyon SO de lake powel. L'étape étant longue on ne pouvait pas voir les 2 sites. On monte tout de même un bout la route de Page pour admirer la vue sur la plaine. La descente sur le Navajo Bridge est magnifique et le pont sur le Colorado aussi. En longeant les falaises, la 89Alt nous fait grimper à Jakob Lake à env. 2000m. Il fait bon frais et la forêt est magnifique malheureusement aussi touchée par endroit par les incendies. La longue descente nous amène à nouveau dans un cadre de steppe aride pour s'arrêter à Kanab prendre le lunch. Depuis Kanab nous allons au Zion Ntnl Park. Paysage de canyon rouge à couper le souffle. Il fait bien chaud. Nous quittons le parc pour rejoindre l'autoroute 15 direction Las Vegas. Il fait de plus en plus chaud et avec 40°C l'air est brulant. On trouve encore la force pour aller se rafraîchir dans le Zion Park HD concession avant de monter sur l'autoroute. Pour arriver avant la nuit on pousse à 80 mph (130kmh) au détriment du confort. À 19h nous sommes à l'hôtel. Ouf 10h de trajet avec env. 7h sur la moto. On visite le strip à pied et Dominique gagne $60 avec 25cts au HD café. On se couche crevés à 1h du matin. Par contre Patrick pousse le bouchon jusqu'à 3-4h du mat.

Toujours parquer sa bécane prête au départ !!

Mardi 5 juin.

Objectif Death valley.
A 8h nous sommes sur les motos sans avoir déjeunés. Patrick paie cash sa petite nuit. Galère. Y fait un peu moins chaud et on s'arrête dans une station pour un snack. On y voit une Cadillac tunée: suspension pneumatique, peinture noir mat, trop bien. Par la 180 on passe les Spring mointains qui nous rafraichissent et à Pahrump on prend la 178 pour Shoshone dernière station avant Death valley. Le passage du Nevada en Californie se fait par un petit panneau au bord de la route. On fait le plein d'essence et d'eau pour attaquer la DV. On descend de 1000m par la 178 dans on paysage rocailleux pour finir à - 85m. Arrivé en bas les paysages sont magnifiques avec ces grandes étendues de sel provenant des lacs d'autrefois. Il fait de plus en plus chaud. Le vent se lève de plus en plus fort (50 – 60 mph). On en perd nos pare-brises à l'arrêt. Peu avant le visitor center de Furnace Creek une tempête de sable fait rage et nous devons la traverser pour aller manger. La suite de la route se fait par un vent violent et chaud nous faisant traverser 3 tempêtes de sables. Nous coupons par Panamint Valley ou nous roulons 60 miles dans une zone désertique où nous croisons que 4 voitures et un F18 qui passe à très basse altitude pour un vol de reconnaissance. Nous passons le village minier de Trona qui exploite aussi le sel du lac avant de rejoindre le BW de Ridgecrest vers 18h. Douche baignade jacuzzi avec Dominique avant d'avaler un bon US steak. Philippe se fait son footing habituel et Patrick s'endors bottes aux pieds.

Mercredi 6 juin

Départ plus cool pour 2 raisons: premièrement il fait autour de 18C etnous ne montons sur les bécanes qu'à 8h30. Le rythme "papy s'installe!Dès la sortie de la ville on attaque la 1ère montée dans le frais et unsuper ciel bleu. On atteint le lac Isabella dans le vent et un froidqui est de plus en plus perçant. On s'arrête au lac dans un donut shopavec une porte d'entrée au "ding dong" agaçant pour se réchauffer -sous la clim - en buvant un café lavasse. Les nuages menacent sur lesmontagnes encore à passer et on enfile les pèlerines, sauf notre dur àcuire Philippe qui se la joue "authentique". La descente le long de laKern river est magnifique. Belles courbes et super revêtement de route.Nous traversons Bakersville vite fait et prenons le highway nord pour prendre le lunch à Wasco chez Maria's fine mexican food.
Après avoir longé un champ de pompes à pétrole vers Blackwels Corner,on croise de plus en plus de cultures et de végétation. Avant d'arriver sur la 101 nous traversons plusieurs beaux domaines viticoles. A Paso Robless on prend la 101 sud pour ensuite passer sur la 46 O directionle Pacifique. Le paysage et riche en cultures, vignes, vergers, etc. Levent est tjrs froid et violent. Jean-Marc et Philippe doivent même ralentir pour laisser passer une petite "tornade". Nous arrivons heureux à Cambria et trouvons un sympa resto italien.

Jeudi 7 juin.

Grand beau et plus de vent. Température idéale pour rouler. On lève lecamp vers 8h30 pour aller visiter le Hearst Castle. Impressionnant.Avant de se diriger au sud on va encore jeter un coup d'œil auxéléphants de mer. Ils sont incroyablement nonchalants. La N°1 a soncharme avec ses courbes et vallons par contre elle est fréquemment entre coupée de croisements et de feux. La circulation est aussi bien plus dense. Lunch à San Luis Obispo dans un pizza bar typique etexpresso dans un bon coffee shop. Philippe et Jean-Marc découvrent quele mélange Italo-Américain n'est pas top. Leur pizza "barbecue" étaitplutôt dégeu. Pour raccourcir le trajet nous prenons la 154 par LakeCachuma et le San Marco pass. Le lac est magnifique et la vue surSanta-Barbara depuis le pass grandiose. Le BW sympathique avec chambresur la piscine nous accueille, grande discussion entre le CS et l'UBSdans le Jacuzzi avant que nous descendions manger fruits de mer sur lePier.

Arrivée à Bevery hills

Vendredi 8 juin

Après une bonne nuit qui a suivi la découverte d'un bar prudetypiquement américain on se lève tranquillo. Un bon petit déjeuner aveceggs & bacon et on file en direction de L-A par l'autoroute. Y pasd'autre choix. A Oxnard on prend à nouveau la N°1 qui longe l'océan.Cette route a des bouts sympas mais elle est, dans cette région, bienpeuplée assez chargée et entrecoupée de croisements et de feux. Nousquittons la N°1 pour monter dans les collines prendre Mulholland hwyvia la 23. Ce Mulholland hwy est une magnifique route de montagne trèssinueuse mais super bien posée. On se régale pendant plus d'une heureavec un petit égarement de notre guide Philipe pour arriver surHollywood Bvd et traverser Beverly Hills. On s'arrête dans le centre deB-H pour se taper la cloche dans un excellent resto italien. $300.-,notre plus cher lunch. On prend ensuite Sunset Bvd jusqu’à Santa Monicapour déposer les affaires à l'hôtel et aller rendre les motos. Aucunproblème pour cette restitution à part qu'on a du poireauter un bon 45'pour un taxi. Phil part chercher la voiture de location pendant quenous nous faisons tout beau. Une fois prêts on part pour le diner à Santa Monica. Çà fait tout drôle de ne pas prendre de casque, gants etclés de moto. Mais on s'y résout. Toute bonne chose a une fin. Un peuplus tard on se trouve à table chez BOA, un bon resto branché, à setaper un excellent steak 40 days aged. Après un dernier détour parSunset pour voir son night life on se fait quelques photos sur le walkof fame avant d'aller se coucher.

Samedi 9 juin

Attention. Réveille à 9h! Et on ne quitte l'hôtel qu'à 10h45. Un record. On voit que le seul objectif de la journée était shoping à Santa Monica et ballade à Venice Beach. Après avoir tous achetés quelques t-shirts et autres babioles nous retournons à l'hôtel pour prendre les affaires de Dom et Patrick avant de les amener à l'aéroport. Dick reste à l'hôtel et prend congé de toute l'équipe vu que Phil et J-M vont à San Diego.

Fin d'une belle aventure dans l'ouest américain.
A la prochaine.

Et pour terminer, MA bécane, toute neuve, deux miles au compteur (modèle 2007).